Extraits de "Micro histoire(s)" du château de Soupex - Site Wix

« A la fin du Ier siècle, le maître est excédé. Chaque début d’été, idem : jardins d’agrément qui jaunissent, plantes rares qui crèvent. Pire : fontaines, bassins et vasques en marbre qui tarissent. Il fait donc bâtir un mini aqueduc enterré… »

« Le 8 juillet 1119, le pape Calixte II préside à Toulouse un concile contre les Manichéens. Le même jour, il promulgue une bulle confirmant que l’abbaye de Sorèze (Tarn) possède l’ecclesia Santi Martini de Superio, attenante au château de Sopetz. »

Le château de Soupex acheté en 1997

3 fenêtres installées en 2000

« En mai 1167 se tient à Saint-Félix-Lauragais  le 1er concile des chrétiens cathares rassemblant des centaines de représentants.Le seigneur Guillaume de Saint-Félix garantit la sécurité des délégations en mobilisant tous ses vassaux, parmi lesquels Petrus Arnaldi de Sopetz qui vit à 10km. »

« En 1972, le château entre dans la littérature de jeunesse. Jean-Côme Noguès le rêve et ressuscite son seigneur occitan +/- cathare : Guilhem Arnal de Soupex. Tiré à 2,5 millions d’exemplaires, lu, étudié, par des générations d’écoliers, « Le Faucon déniché » est la référence du genre. »

Le château de Soupex restauré en 2020

Toiture refaite en tuiles canal

Menuiseries PVC double vitrage mises en place

Façades refaites à la chaux talochée

Electricité refaite aux normes

Plomberie refaite aux normes

 

Site Wix du château de Soupex : anecdotes siècle par siècle, rédigées par Jean-Philippe Marty, professeur de lettres agrégé.

Retour en haut